Qu’est-ce que le flow ?

Juil 24, 2023

On appelle aussi le Flow, “l’expérience optimale” ou “être dans la zone”.

C’est ce moment où l’on est concentré sur l’instant présent, totalement immergé dans l’activité, une perception du temps modifiée, une confiance et une efficacité optimale, une impression de grande fluidité, d’unité et de perte de la conscience de soi, à la fois acteur et spectateur, un instant magique…

« La zone dans sa forme la plus simple est un état paradoxal dans lequel de grandes prouesses physiques sont accomplies pendant que l’esprit est vide et calme » selon Michael Lardon, psychiatre américain du sport dans son livre Finding your zone.

Autant de raisons pour lesquelles la rencontre avec cet état de grâce (à ne pas confondre avec l’état euphorique) est la garantie d’un plaisir, d’une joie intense et possiblement de la victoire.

Mais alors comment faire pour s’en approcher, pour atteindre ce graal sacré ?

Mon approche du Flow

Comme dans toutes mes propositions mon travail s’organise autour de trois dimensions qui interagissent les unes avec les autres :

  • Des connaissances théoriques, universitaires et celles issues de mes différentes pratiques professionnelles.
  • Des expériences optimales vécues par des personnes que j’ai personnellement côtoyées
  • Mes propres expériences de flow que j’ai pu vivre dans le sport, l’enseignement, la nature, en méditation mais aussi dans des situations de grands dangers.

Je ne peux vous garantir un état de flow sur commande mais je peux vous garantir la mise en place des conditions qui permettent son émergence.

L’approche classique

L’approche classique (telle qu’enseignée à la fac) consisterait à réguler l’activation pour tendre vers le flow, c’est-à-dire augmenter la concentration, accroître sa motivation et gérer son stress (peurs, émotions) etc.

Toutes les techniques issues de la préparation mentale permettent ce type de travail et l’hypnose permet de les potentialiser, de les maximiser. C’est évidemment un des axes de travail que je développe.

Cependant, à mon sens ce travail nécessaire et essentiel n’est pas suffisant.

Pourquoi ?

Parce qu’il manque ces dimensions : ce sentiment d’unité et de dilatation de l’égo, ce moment où l’on est à la fois acteur et spectateur, où l’on arrête de penser.

Que l’on soit un grand artiste, un grand athlète ou un hypnothérapeute efficace, on passe un cap quand arrive le moment où l’on arrête de penser, où « l’esprit est vide et calme ». A partir du moment même où la pensée réapparaît, on est sorti du flow…

Cette capacité que j’ai développée en hypnose est transférable au monde du sport et de l’art. Elle est selon moi un des catalyseurs de l’apparition du flow.

Une autre approche

D’aucuns pensent que l’apparition du flow serait due à la régulation de l’activation (évoquée plus haut) : il suffirait donc d’amener à leur maximum les différentes composantes (concentration, motivation, confiance…).

Je ne le pense pas. De mon expérience, le flow va résulter de l’interaction de toutes ses différentes caractéristiques et non uniquement de leur simple addition (dimension holistique : le tout est supérieur à la somme de toutes les parties).

Interaction et flow sont créés et renforcés par la régulation de l’activation et surtout par cette capacité à s’oublier, à être absorbé dans et par l’instant présent, concentré à la fois sur ce qui se présente ici et là-bas.

Voilà ce que dit M.Lardon à propos de Tiger Woods : ‘’Dans l’exemple du putting de Tiger, il est complètement absorbé par son putt mais il est simultanément conscient des autres joueurs qui jouent autour de lui. Il est dans deux réalités (…). C’est la transe de Tiger.« 

C’est en tout cas ce que je me propose de vous enseigner.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Didier Roussel

Hypnothérapeute spécialiste du sport et du sommeil à Bailleul et Tournai

C’est le hasard de la vie qui m’a conduit à accompagner toute personne désireuse d’évoluer dans les domaines que je connais le mieux.

Comment ?

  • par l’hypnose Ericksonienne
  • par le lâcher-prise qui implique d’être conscient d’un sentiment, et de le laisser suivre son cours sans vouloir le modifier, ni interférer d’aucune manière
  • par un accueil inconditionnel et confidentiel

Ce que je souhaite vous transmettre est le condensé de tout ce que j’ai appris durant ma vie professionnelle et personnelle.

C’est une invitation à la maîtrise de soi, c’est-à-dire à la capacité à rester pleinement conscient et présent. C’est dans cet état d’être que je vous accompagne.

En savoir plus